À quoi ça sert de se brosser les dents ?

A quoi ça sert de se brosser les dents ?

Est-il logique de faire quelque chose deux à trois fois par jour, tous les jours de notre vie sans en connaître précisément l’objectif final ?

Souvent les patients évoquent la nécessité d’éliminer les aliments bloqués entre les dents. Or les aliments que nous mangeons nous permettent à la fois de trouver de l’énergie pour le fonctionnement de notre corps et de nous fournir des éléments nécessaires à l’entretien de notre organisme.
Il n’est donc pas cohérent d’imaginer que si les aliments franchissent les 10 premiers centimètres du tube digestif (la bouche), ils vont nous être bénéfiques mais s’ils restent coincés entre les dents ils pourraient devenir néfastes.

En fait l’unique objectif du brossage est d’éliminer la plaque dentaire.
Cette plaque dentaire est un enduit mou blanc/jaunâtre qui se dépose sur les dents naturelles et sur les gencives et qui est composé de l’ensemble des bactéries de la bouche qui se superposent les unes aux autres dans un ordre très complexe.
Très rapidement ces bactéries vont fabriquer un bio film qui est une sorte de bouclier chimique qui recouvre la plaque dentaire.
Cette plaque va devenir agressive pour les dents, les gencives et le système d’ancrage des dents au bout de 12 heures. 

 

Qu’est-ce que le tartre ?

Ce nom est trompeur et il pourrait laisser penser que le tartre est du calcaire de la salive. 

En fait la plaque dentaire qui n’est pas éliminée par le brossage (parce qu’elle se situe dans une zone d’accès plus difficile ou de moindre efficacité du brossage) va, au bout de 72 heures, trouver dans la salive des éléments minéraux et durcir. Le tartre est donc du ciment de bactéries ce qui explique par sa composition et sa rugosité son caractère agressif pour la gencive et pour le système d’ancrage des dents. La plaque dentaire sous forme durcie de tartre ne peut plus être éliminée par la brosse à dents mais par un détartrage réalisé au cabinet dentaire.

 

Reprenons quelques caractéristiques de la plaque dentaire : 

« Cette plaque va devenir agressive pour les dents, les gencives et le système d’ancrage des dents au bout de 12 heures » 

C’est ce qui explique que l’on nous encourage à avoir un brossage matin et soir (toutes les 12 heures). Le brossage du midi peut avoir un intérêt social (en éliminant des débris alimentaires gênants dans le regard de l’interlocuteur) mais sans justification médicale. 

Le brossage biquotidien est donc scientifiquement justifié.

« Très rapidement ces bactéries vont fabriquer un bio film qui est une sorte de bouclier chimique qui recouvre la plaque dentaire »

Ce bio film va protéger la plaque dentaire de toute attaque chimique. Ainsi les bains de bouche de pré brossage qui sont censés déstabiliser la plaque dentaire n’ont, en fait, qu’une efficacité très limitée. 

 

« Cette plaque dentaire est un enduit mou… »

Seul un contact physique permet de détruire la plaque dentaire. Il vous est sûrement déjà arrivé en passant votre langue de sentir un aspect rugueux sur les dents puis de passer le doigt (et non pas l’ongle) et de retrouver tout de suite l’aspect lisse de vos dents. Votre doigt a détruit la plaque dentaire par un simple contact physique. Il n’est donc pas nécessaire d’utiliser une brosse à dents dure ou medium pour le brossage mais préférez une souple. 

 

Comment tenir sa brosse à dents ?

Une brosse à dents se tient du bout des doigts et non pas à pleine main.

En effet, en refermant les doigts sur le manche de la brosse à dents, vous activez les muscles fléchisseurs des doigts qui viennent s’insérer au niveau de l’avant-bras. Votre poignet se retrouve alors gainé et on perd la souplesse de cette articulation qui est pourtant celle qui permet d’avoir un geste doux et précis.

Restent alors deux articulations le coude et l’épaule qui sont elles des articulations de mouvements en force.

Article rédigé par le praticien le 26/11/2015

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr